La durée d’assurance retraite, correspond au nombre de trimestres validés qui ouvrent droit à la pension de retraite du régime général de la sécurité sociale.

Elle inclut les périodes d’interruption considérées comme cotisées, les trimestres rachetés, les situations qui permettent au salarié d’obtenir une majoration de trimestres, les périodes d’études, les cotisations arriérées ainsi que les périodes durant lesquelles le salarié a payé ses cotisations auprès de la caisse de retraite du régime général correctement.

Notons que le nombre de trimestres par an est égal à 4. Mais il est possible de le majorer. Il faut aussi préciser que la durée d’assurance de retraite est prise en compte lors du calcul du montant de la pension ou bien lors de la détermination du droit d’accès à une pension à taux plein, dans le cas où le salarié demande une retraite anticipée.