Un fonctionnaire qui a un enfant handicapé à charge peut bénéficier d’une retraite anticipée. L’accès à ce privilège est toutefois conditionné.

Tout d’abord, le taux d’invalidité de l’enfant doit être supérieur ou égal à 80 % et il doit être âgé de plus d’un an. En outre, la durée de services accomplis par le salarié doit être de 15 ans au minimum. Notons que le droit à la retraite anticipée est toujours valable même si l’enfant concerné est issu d’un mariage précédent ou s’il a été adopté. Il en est de même si le salarié ne bénéficie pas d’une garde effective.

Il faut seulement qu’il ait élevé l’enfant pendant au moins 9 ans. Tout fonctionnaire qui veut demander une retraite anticipée pour enfant handicapé doit s’adresser directement à la direction des ressources humaines (DRH) de la fonction publique à laquelle, il est rattaché.